Ma biographie

Parce que la transparence est devenue une exigence démocratique de la vie publique, je retrace ici, au moment où la campagne pour les élections législatives s’engage, ce qu’est ma vie dans ses dimensions personnelle et publique. Les éléments ici exposés ont d’ailleurs été communiqués à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique ( HATVP ).

D’une famille ancrée depuis plusieurs générations dans le Pays Haut, je suis né le 9 décembre 1958 à l’ancienne clinique Perrin de Longwy Haut. J’ai un frère et trois sœurs. Mon papa, décédé en 2004, fut cadre à la SNCF et ma maman a consacré son temps à notre éducation. L’itinéraire professionnel de mon père nous a amenés à beaucoup déménager avant qu’il ne décide de se fixer à Sarreguemines. C’est là que j’ai notamment fait une partie de mes études au lycée Jean de Pange.

Je suis entré à la SNCF en 1976 à Sarreguemines à l’âge de 18 ans. j’ai ensuite rejoint le Pays Haut en 1980 pour ne plus le quitter, terminant ma carrière, fin 2013, comme Chef de Service à la gare de Longwy. Durant toutes ces années, j’ai toujours, par choix, travaillé en 3×8 ( travail posté ). J’ai en outre, fin des années 80, repris des études pour obtenir un diplôme universitaire à Nancy 2 en  » Développement local et aménagement du territoire « .

J’ai été marié et ai deux enfants. Installé à Longwy, je vis aujourd’hui en union libre.

Engagé sur le territoire

Très tôt, je me suis engagé syndicalement à la CFDT Cheminots. J’ai eu des responsabilités locales ( Délegué du Personnel ), régionales ( Comité d’Etablissement des Cheminots de Metz ) et nationales ( à la Branche Cheminots ). Je me suis également investi dans l’interprofessionnel à l’Union Locale CFDT de Longwy au côté des copains de la Sidérurgie.

Mon papa fut aussi militant politique en Moselle Est. C’est lui qui m’a donné le goût de l’Intérêt Général. Avant que, à Longwy, je ne fasse chemin avec Jean Paul DURIEUX. J’ai alors adhéré au Parti Socialiste en 1986. J’en suis toujours membre actif. Puis, dès 1989, je suis présent à ses cotés dans l’aventure municipale. En 1995, je deviens son Adjoint en charge des Travaux puis, en 2001, son Premier Adjoint aux Finances et Budget. Et c’est en 2006 que, pour la première fois, j’accède à la responsabilité de Maire. Les élections municipales de 2008 m’amèneront à siéger dans l’opposition. En 2014, 55% des électeurs longoviciens me confieront à nouveau – ainsi qu’à mon équipe – la destinée de la commune.

Mon passage au Conseil Régional de Lorraine ( 2010 à mai 2014 ) m’a également permis d’acquérir une expérience différente. J’avais, entre autre, la délégation du Fonds de Soutien aux Communes Minières afin de conforter le redressement d’un territoire nord lorrain profondément meurtri par les restructurations sidérurgiques. J’ai quitté ce mandat au moment d’entrer à l’Assemblée Nationale.

En effet, le dernier mandat de mon parcours électif est celui de Député de la 3ème Circonscription de Meurthe et Moselle suite à la nomination de Christian ECKERT – dont j’étais alors le suppléant – à la fonction de Secrétaire d’Etat chargé du Budget et des Comptes Publics. Je suis membre de la Commission   » Développement durable et aménagement du territoire « . Nous avons bien évidemment beaucoup travaillé sur les questions environnementales, en particulier sur l’accord de Paris dans le cadre de la COP 21 ou sur la Loi de transition énergétique pour la croissance verte. Notre Commission a fait également adopté un texte par l’Assemblée Nationale, en février dernier, sur la réforme du Code Minier dans lequel sont intégrées des propositions défendues localement par le Collectif Minier. Un mandat passionnant qui m’a aussi amené à traiter de nombreux dossiers, locaux notamment. Mais du bilan nous reparlerons au cours de la campagne.

Patrimoine – Conflit d’Intérêt

Même si les éléments ci-après détaillés ont été portés à la connaissance de la HATVP, il ne me paraît pas inutile, dans le contexte, de les rappeler à grands traits.

Mes revenus sont, à ce jour, composés de trois sources différentes : ma retraite SNCF, l’indemnité de Maire de Longwy et l’indemnité de Parlementaire. Je suis imposé sur ces revenus comme célibataire sans contrat ( ni PACS, ni concubinage, … ).
Je ne détiens aucune action, n’ai aucune part dans une quelconque société. Je n’ai pas d’emprunt et n’en n’ai cautionné aucun pour un tiers.

Je suis locataire d’un appartement à Longwy Bas à proximité du parc des Récollets et suis propriétaire d’un véhicule. Quant à des biens immobiliers, le seul que je possède est en indivision sur la maison parentale, sise à Sarreguemines et dont ma maman a la jouissance, avec mon frère et mes trois sœurs.
Enfin et contrairement aux rumeurs que fait courir l’un de mes opposants politiques, je ne suis détenteur d’aucun autre bien, quel qu’il soit, ni sur l’île de La Réunion ni ailleurs.

ÉQUIPE DE CAMPAGNE

Directeur de campagne : Vincent HAMEN
Mandataire financier : Christian RODANGE
Président du Comité de soutien : Marc OUVRARD

RESPONSABLES THÉMATIQUES

Europe / Transfrontalier : Alain EVRARD
Transition énergétique / Développement durable : Daniel MATERGIA
Santé / Dépendance / Handicap : François BARTHELEMY
Emploi / Formation / Education : Guillaume PETICLAIR
Economie / Commerce / Artisanat : Alain EVRARD
Enjeux / Equilibre territoriaux : Kamel BOUZAD
Relations élus / Partenaires sociaux / Associatif : René THIRY

RESPONSABLES TERRITORIAUX

Secteur Briey / Joeuf : Claude GABRIEL
Secteur Audun le Roman / Trieux : Pascal PAROTTA
Secteur Villerupt / Thil : Héléne SALVADOR
Secteur Communauté d’Agglomération de Longwy : Marie Christine INIAL
Secteur Piennes / Tucquegnieux : Denise TOULY
Secteur Longuyon : Robert BOURGUIGNON